Oslo. Kristian, seul dans l’obscurité, tourne et  retourne le monde dans sa tête. Impossible de  dormir. Neuf mois que ses nuits sont aussi  blanches que ses jours sont sombres, surtout  en ce mois de février où l’ensoleillement n’est  que de 3 heures environ par jour... Mais là  n’est pas la question. De toute façon  l’obscurité est son domaine car c’est par elle  qu’il peut observer la lumière. Lui, l’homme de  l’ombre dont l’unique objet de sa vie est la  lumière. Lui le paria, qui croit que tout le  cosmos peut entrer dans sa boîte en verre ! Lui, l’original ignorant qui retient captive la  lumière des aurores dans sa cave ! Lui, l’illuminé qui est persuadé que les aurores  boréales sont en lien avec l’activité du soleil ! Cet homme est insensé ! Toute la  communauté scientifique récuse ses théories mais il persiste ! Cet homme n’a plus son  entendement ! Il déshonore la science !(...)